Menu
Je suis né dans les années 70, star d'une époque où la musique était reine.

Mon hôpital à moi était une usine.

Mes sage-femmes, une équipe de concepteurs et d'ingénieurs, qui ont travaillé dur pour me créer unique, capable de diffuser les sons les plus purs de l'époque.

Chaque pièce a été choisie avec soin.

Chaque câble soudé avec précision.

Bois et Bakélite lustrés méticuleusement.

Toutes les garanties ont été prise pour s’assurer de la qualité du son que j'allais produire.

Je suis né pour durer.

Born to be alive

Une fois assemblé, j'ai été expédié à travers le pays, et vendu dans chaque foyer de France et de Navarre.

Mes premiers souvenirs sont des notes rock qui résonnaient dans ma tête.

J'étais un poste radio, mais je n'étais pas un poste radio ordinaire.

J'étais un symbole de l'âge d'or de la musique.

J'ai été le témoin de nombreux événements historiques, depuis les concerts légendaires de Woodstock jusqu'à vous annoncer les premiers pas sur la lune

J'ai diffusé les artistes les plus incroyables, depuis les Beatles jusqu'à David Bowie en passant par les Rolling Stones.

Satisfaction est incrusté en moi.

J’ai d’autres souvenirs encore.

Par exemple celle d’une famille qui m'a accueilli avec joie.

Trônant sur un piano au salon, j’ai offert les derniers hits populaires du moment.

Au fil des années, j'ai été témoin de la vie de cette famille, de leur amour pour la musique, de leurs soirées dansantes et de leurs moments plus détente.

J'ai été un compagnon fidèle, émettant les notes les plus pures à travers le salon, créant des souvenirs pour eux et leurs amis.

Au fil des années, j'ai vécu tellement de choses !

Mais le temps passe, et rien ne reste immuable.

Un jour, Diego, un enfant de 8 ans m’a fait tomber, laissant une griffe profonde sur mon bois poli.

C'était une blessure que je porterais pour toujours, une marque de l'usure et du temps qui passe, mais je ne lui en veux pas, cela fait aujourd’hui partie de moi, je dirai même que cela me caractérise et me rend encore plus unique.

Je suis un grand optimiste et j’en ai vu d’autres.

Les années ont passées, et je suis devenu obsolète.

Les nouvelles technologies ont rendu ma vie plus difficile, et bientôt, j'ai été mis de côté.

J'ai passé de nombreuses années enfermé dans un placard, inutilisé.

Puis, ma famille d’accueil a déménagé, m’oubliant derrière eux.

Un drame.

Je me suis retrouvé silencieux, aphone, dans le noir, perdu dans l'obscurité d'un placard.

Finalement, rejaillit la lumière.

J’avais un nouveau propriétaire.

Il a vu en moi une pièce unique et rare, une trace de la vie des années passées.

Il m'a nettoyé, m'a réparé autant que possible, et m'a apporté à la boutique Le Paddock du Vintage.

Là, je suis maintenant assis sur une étagère, en attente d'un nouveau propriétaire, qui me donnera une nouvelle vie.

Peut-être serai-je acheté par un collectionneur passionné, ou peut-être serai-je offert comme cadeau à un ami nostalgique. (J’adorerai être offert…)

Quoiqu'il en soit, je suis déjà heureux d'avoir survécu, d'être une partie de l'histoire de la musique, une preuve tangible des souvenirs des années passées.

Le destin est tout de même étrange ne trouvez-vous pas parce qu’aujourd'hui, je suis un objet de collection convoité, atteignant des prix fous, prisé pour mon design vintage, ma qualité de son unique, et surtout, pour mon histoire.

Mes années passées ont laissé des traces sur mon corps, des égratignures et des cicatrices qui témoignent des moments joyeux et des moments plus difficiles.

Je suis fier de ma place parmi les radios de la boutique Le Paddock du Vintage.

Chaque jour, de nombreux collectionneurs et amateurs de musique passent devant moi, s'arrêtant pour admirer mon élégance, toucher mes boutons, et imaginer les sons envoûtant que je suis capable de distiller.

Malgré mon âge, je reste fonctionnel.

Mes haut-parleurs ont été testés, et mes boutons et mes cadrans ont été polis, un système Bluetooth vient même de m’être ajouté, je suis « connecté » comme disent les jeunes…

J'attends simplement mon heure de gloire, ma nouvelle vie dans un nouveau foyer.

Peut-être que mon futur propriétaire sera un amoureux de la musique nostalgique, cherchant à revivre les jours passés ?

Peut-être que ce sera un passionné de design vintage, admirateur de mes lignes élégantes et de mon esthétique raffiné.

Ou peut-être que ce sera simplement quelqu'un qui veut posséder une pièce unique et fascinante de l'histoire de la musique.

Je me pose tant de questions sur mon futur acquéreur, pour moi c'est un héros des temps modernes.

Une personnalité qui traverse les préjugés et assemble passé et présent pour créer de nouveaux instants uniques en soit.

J'attends patiemment le moment où mes boutons seront à nouveau tournés, où mes cadrans seront réglés, et où mes haut-parleurs vibreront à nouveau de sons mélodieux.

Je suis une radio vintage.

Un objet de collection.

Une pièce originale.

J'ai survécu à l'épreuve du temps, j’ai eu des hauts, des bas mais j’ai toujours été le compagnon de nombreux foyers et la source de nombreux souvenirs.

Et maintenant, j'attends simplement une nouvelle maison, où je pourrai continuer à raconter mon histoire.

Voulez-vous écouter mon histoire ?

Achat Radio Ancienne pas cher vintage avec Bluetooth ✌ Promos et prix réduits imbattables sur place ✓


Prix radio ancienne
Prix radio ancienne
Le marché des postes de radio vintage a connu une croissance rapide ces dernières années.

Les collectionneurs et les amateurs d'antiquités sont prêts à dépenser des sommes considérables pour des pièces uniques et rares.

Aux États-Unis, les marques les plus recherchées incluent Philco, Zenith, RCA et Atwater Kent, et les prix peuvent varier de quelques centaines à plusieurs milliers de dollars.

En France, une recherche sur Google, avec la requête "prix radio ancienne" dans l'espace Shopping  propose un prix moyen d'achat de poste à 344,33 euros.

Une recherche sur Le Bon Coin vous proposera 2650 modèles vendus par des particuliers de quelques dizaines d'euros à 700 euros.

Certains modèles sont plus recherchés que d'autres, par exemple, la radio Phonola dont le designer était CASTIGLIONI modèles 547, 563 E 573 oscille entre 3000 et 4000 euros.

 

Prenez 2 mn de lecture pour découvrir Le paddock du vintage, une entreprise à moins d'une heure de Bordeaux qui vend d'anciens postes radio vintage des années 50 à 80 modernisés avec un système bluetooth afin de vous faire vivre une expérience sensorielle unique.


Concept du Paddock du Vintage
Concept du Paddock du Vintage
Le paddock du vintage est une boutique située à La Teste de Buch près d'Arcachon qui vous propose grâce à l'achat d'une radio vintage avec Bluetooth une expérience auditive unique !

Facebook
Instagram
LinkedIn