Menu

Est-ce que les frais de syndic sont déductibles des impôts ?

Rédigé le Jeudi 16 Novembre 2023 à 16:00 | Lu 911 fois modifié le Mercredi 15 Novembre 2023


La déductibilité des frais de syndic offre aux propriétaires une opportunité de réduire leur revenu foncier net taxable. En comprenant les différentes catégories de charges déductibles et en effectuant les régularisations nécessaires, les propriétaires peuvent optimiser leur situation fiscale. Il est recommandé de consulter un expert fiscal pour s'assurer de la conformité de ces démarches avec la législation en vigueur. Mais en résumé, en maîtrisant les subtilités de la déduction des frais de syndic, les propriétaires peuvent maximiser leurs avantages fiscaux dans le cadre de la location immobilière.


Est-ce que les frais de syndic sont déductibles des impôts ?
Est-ce que les frais de syndic sont déductibles des impôts ?
 
Lorsque vous êtes propriétaire d'un bien en location, la question des frais de syndic et de leur déductibilité des impôts peut susciter des interrogations.

Dans cet article, nous explorerons les démarches à suivre pour déduire les provisions pour charges de vos revenus fonciers, offrant ainsi une perspective claire aux propriétaires imposés selon le régime réel.
 

1. Déduction des provisions pour charges de copropriété


Si vous êtes imposé selon le régime réel, la déduction des provisions pour charges de copropriété est possible.
Ces provisions, qu'elles soient incluses ou non dans le budget prévisionnel de la copropriété, peuvent être déduites de vos revenus fonciers.
Indiquez le montant total des provisions versées au syndic au cours de l'année d'imposition dans la déclaration des revenus fonciers n°2044.
 

2. Nature des charges déductibles

 
Seules certaines dépenses sont déductibles, notamment les dépenses courantes de maintenance, de fonctionnement, et d'administration des parties communes et équipements communs.
Ces dépenses doivent figurer dans le budget prévisionnel de la copropriété.
De plus, les dépenses pour des travaux spécifiques, non inclus dans le budget prévisionnel, peuvent également être déduites.
Il est important de noter que les provisions spéciales destinées à des travaux non encore décidés par l'assemblée générale ne sont pas déductibles.
Les dépenses correspondantes seront déduites au moment de leur paiement réel, par l'intermédiaire du syndic, aux fournisseurs ou aux entreprises.
 

3. Régularisation des provisions déduites

 
Après l'arrêté des comptes de la copropriété, vous devez effectuer la régularisation des provisions pour charges déduites au titre de l'année précédente.
Indiquez la fraction des provisions déduites correspondant aux charges non déductibles, aux charges couvertes par la déduction forfaitaire de 20 € pour frais de gestion, aux charges récupérables sur les locataires, et à un éventuel solde positif résultant de l'approbation des comptes de l'année précédente.
La régularisation indiquée vient en déduction du montant des charges déduites au titre de l'année en cours.
 



Nouveau commentaire :

Le guide du débutant